Constituer un patrimoine immobilier en 2021

Constituer un patrimoine immobilier en 2021

Investir dans un bien immobilier permet de garantir à vos proches une sécurité financière : vous constituez un patrimoine que vous pourrez leur transmettre.

Demandez-vous pourquoi vous souhaitez épargner ?

 

Avant de rentrer dans le vif du sujet en se demandant comment se constituer un patrimoine immobilier, voyons les raisons qui poussent de nombreux propriétaires à sauter le pas. Quand on est jeune, il est très intéressant d’investir dans la pierre. En effet, cela permet de sécuriser son propre avenir. En outre, plus on investit tôt, plus vite les emprunts seront remboursés !

Il est également fréquent que les couples décident de devenir propriétaires juste après leur mariage ou en prévision de devenir parents. Ainsi, ils assurent le futur de leurs enfants et ils sécurisent leur propre avenir financier. On estime qu’aujourd’hui en France, l’âge moyen du premier achat se situe à 32 ans.

Enfin, se constituer un patrimoine immobilier est excellent avant la retraite, qu’il s’agisse d’acheter un bien pour le louer et profiter de nombreux avantages ou d’acquérir une résidence secondaire pour ensuite y passer la retraite.

 

Comment composer votre patrimoine immobilier ?

 

Résidence principale

 

Dans la plupart des cas, le premier achat constitue la résidence principale des acquéreurs. C’est-à-dire qu’ils achètent un appartement ou une maison pour y vivre. Ceci permet de se mettre à l’abri du besoin et de profiter des nombreux avantages de la propriété, dont la constitution d’un patrimoine.

 

Maison secondaire

 

Une maison secondaire est un excellent placement, car elle permet à la fois de disposer d’une maison de vacances en attendant la retraite, mais elle peut également se transformer en résidence principale. De plus, vous pouvez la proposer à la location saisonnière ou à la louer sur plusieurs années et en percevoir les loyers comme complément de revenu.  

 

Parkings

 

Quand on se demande comment se constituer un patrimoine immobilier, l’achat d’un emplacement de parking est une bonne option. Tout d’abord, car elle est accessible aux revenus modestes. En effet, ce type de bien coûte beaucoup moins cher à l’achat qu’un appartement ou une maison. Ensuite, il devient rapidement rentable, puisque le loyer perçu couvre, voire dépasse, les éventuels remboursements d’emprunt.

 

Terrains à bâtir

 

Vous souhaitez profiter des nombreux avantages du neuf ? Alors, pourquoi ne pas acquérir un terrain pour y faire construire une maison ou un immeuble ? Si vous réalisez cette opération dans le but de louer vos biens immobiliers, vous bénéficierez de la loi Pinel et de sa défiscalisation. De plus, vous serez exonéré de taxe foncière pendant 2 ans ou 5 ans en cas de construction BBC (Bâtiment Basse Consommation). 

Avant de vous lancer dans l’achat d’un terrain à construire, assurez-vous de la viabilité de votre projet et prenez soin de faire sonder les sols afin d’éviter toute mauvaise surprise au moment de la construction de votre bâtiment.

 

Définissez votre profil d’épargnant

 

Votre situation personnelle

 

Avant de vous lancer dans l’aventure immobilière, il est primordial de définir votre profil épargnant. Cela signifie que vous devez analyser votre comportement en matière de sécurité, de risque et de rendement.

On distingue généralement quatre profils :

  • Sécuritaire : si vous évitez tout risque et que vous cherchez le moyen le plus sûr de vous créer un patrimoine ;
  • Prudent : vous cherchez à obtenir un maximum de garanties, puis vous vous jetez à l’eau ;
  • Équilibré : vous êtes autant attiré par des placements sûrs que par des investissements risqués ;
  • Dynamique : vous avez une bonne connaissance de l’investissement et vous aimez prendre quelques risques.

 

Quel que soit votre profil, il est important de faire le bilan sur votre situation personnelle avant de vous engager : êtes-vous déjà propriétaire ? Avez-vous des économies en banque ? Quelle est votre capacité d’emprunt ?

 

Avez-vous un apport ?

 

Le point principal à retenir de votre situation personnelle si vous vous demandez comment vous constituer un patrimoine immobilier est de savoir si vous possédez un apport personnel. En effet, la plupart des banques réclament un apport de 20 % du montant total de l’emprunt.

En outre, il est important d’être au clair sur l’ensemble de vos revenus (salaires, loyers perçus, aide au logement, etc.) avant d’acquérir un bien immobilier. Votre taux d’endettement ne doit pas dépasser 33 % de vos revenus.  

 

Quelle est la différence entre immobilier d’usage et immobilier de rapport ?

 

Alors, comment se constituer un patrimoine immobilier ? Eh bien, en décidant si vous voulez acquérir un bien immobilier d’usage ou de rapport. Le premier définit l’usage que vous souhaitez faire de votre bien. Comptez-vous y vivre en résidence principale ? Souhaitez-vous en faire un bureau ou un cabinet professionnel ? Il est important de préciser que la loi oblige à ne faire qu’un seul usage d’un bien.

Quant à l’immobilier de rapport, il désigne les logements achetés pour être mis en location. C’est un excellent moyen de se constituer un patrimoine immobilier et de percevoir des revenus passifs.

 

Profitez du dispositif Pinel

 

En investissant dans l’immobilier neuf à des fins locatives, vous pourrez profiter de la loi Pinel. Celle-ci est très avantageuse, car elle permet une défiscalisation sur la taxe foncière de l’ordre de :

  • 12 % pour une mise en location de 6 ans ;
  • 18 % sur 9 ans ;
  • 21 % sur 12 ans.

Afin d’en profiter, il est impératif que le logement soit neuf (c’est-à-dire récemment sorti de terre et jamais occupé) et qu’il soit mis en location dans les 12 mois suivants la fin des travaux. 

 

Je veux protéger mes proches et leur transmettre mon patrimoine

 

Construire un patrimoine immobilier vous permet d’assurer l’avenir de vos proches… Voici nos conseils pour vous aider à constituer votre patrimoine immobilier et le transmettre dans les meilleures conditions. 

 

Je crée une SCI pour acheter en famille

 

Une SCI ou Société Civile Immobilière vous permet d’investir dans l’immobilier locatif ou d’acheter votre résidence principale en optimisant la transmission de votre patrimoine immobilier à vos proches.

En effet, vous avez la possibilité de monter votre SCI avec votre époux(se), votre concubin(e) (lien vers 45 investir à deux) si vous êtes en union libre, ou vos enfants, même mineurs. 
En cas de décès d’un membre de la SCI, les parts sont transmises automatiquement aux autres membres.

Vous pouvez également faire une donation de parts sociales et ainsi intégrer à la SCI vos enfants nés après sa création ou d’autres membres de votre famille. Tout cela en diminuant les frais de donation. Un bel avantage !

 

Je fais une donation de mon vivant

 

Faire une donation de votre vivant vous permet de réduire considérablement les frais de succession. Ces donations peuvent prendre différentes formes :

  • Une donation avec réserve d’usufruit envers votre conjoint ou vos enfants. Elle vous permet, en cas d’investissement locatif, de conserver le droit de percevoir les loyers. On parle aussi de démembrement temporaire de propriété.

 

Bon à savoir : Le démembrement de propriété permet de séparer la propriété d’un bien entre l’usufruitier (qui possède le droit d’utiliser le bien et d’en percevoir les éventuels revenus) et le nu-propriétaire (qui possède le bien mais n’en a pas l’usage).

Par exemple : vous léguez l’usufruit d’un bien à votre conjoint et la nue-propriété à vos enfants. À votre décès, votre conjoint peut habiter le bien ou en percevoir les loyers. Au décès de votre conjoint, vos enfants recueillent l’usufruit et deviennent pleinement propriétaires de ce bien… sans frais supplémentaires et toute la famille est ainsi protégée !

  • Une donation-partage, répartissant les parts d’un bien immobilier entre vos enfants.
  • Une donation hors part successorale, pour avantager un héritier en particulier ou une personne n’ayant pas de droit dans votre succession.

 

Je suis couvert par mon assurance emprunteur 

 

Prendre un crédit longue durée vous fait peur ? N’oubliez pas que vos proches seront protégés par l’assurance emprunteur. En cas de décès, d’invalidité ou de perte d’emploi, elle vous garantit la prise en charge du remboursement de vos échéances. Votre équilibre financier et celui de votre famille sont ainsi préservés. 

 

Je profite d’une sécurité supplémentaire avec Icade 

 

Pour vous proposer une sécurisation accrue, nous avons contracté des partenariats avec des assureurs reconnus. Nous pouvons ainsi vous faire profiter des assurances "protection revente*" ou "garantie de valeur*". Celles-ci vous protègent du risque de perte financière si vous devez effectuer une revente anticipée de votre bien en cas de décès, invalidité, chômage… De quoi se prémunir contre les aléas de la vie. 

Bien sûr, Icade vous accompagne aussi dans la sécurisation de votre investissement. Avec le Pack Invest, nos gestionnaires partenaires pourront vous proposer les assurances vous protégeant contre les risques d’impayés, de carence ou de vacance.

 

En résumé : Nos conseils pour optimiser la transmission de votre patrimoine :

  • montez une SCI familiale pour acheter votre bien,
  • pensez à la donation de votre vivant,
  • souscrivez une assurance emprunteur,
  • assurez-vous contre la perte financière à la revente.

* Garanties valables sous certaines conditions. Les conditions générales et particulières sont disponibles auprès du conseiller commercial.