Le choix du neuf vs l'ancien

Le choix du neuf

Lorsque vous vous mettez à la recherche d’un appartement, plusieurs questions se posent. Appartement ancien ou neuf ? Où ? Combien de pièces ? Pour quel budget ? La quête commence… vous allez apprendre à déchiffrer un vocabulaire bien particulier. Loi Carrez, investissement locatif… Bienvenue dans le monde de la recherche d’appartement.

Appartement neuf ou ancien, quelle est la différence ?

 

Quand on se lance dans l’aventure de l’immobilier, l’une des premières questions qui s'impose est : acheter neuf ou ancien ? Eh oui, c’est un vrai dilemme ! Chacun a son propre charme et ses atouts. Certes, l’ancien offre un certain cachet auquel il est parfois difficile de résister. Pourtant, le neuf permet une personnalisation maximale de son logement en choisissant chaque élément qui le compose, du sol au plafond !

Mais au fait, comment distinguer le neuf de l’ancien ? Voici la définition de chaque type. L’ancien représente un logement (appartement ou maison) qui a fait l’objet d’une mutation et qui a déjà été habité. Quant au neuf, il s’agit d’un bâtiment datant d’il y a moins de cinq ans qui n’a pas encore été occupé ni revendu.

Si vous rencontrez le terme «récent» dans l’immobilier, il signifie qu’un logement a été construit au cours des dix dernières années, mais qu’il a déjà été occupé, voire revendu. D’un point de vue juridique, cette habitation est donc considérée comme ancienne.

 

Une différence de prix parfois notable entre le neuf et l’ancien

 

Si vous vous demandez ce qui vous reviendra le moins cher à acheter entre le neuf et l’ancien, voici une petite étude de rentabilité. Si vous optez pour un logement ancien, vous devrez vous acquitter de droits de mutation. Ainsi, un montant égal à 5,80 % du montant de l’appartement ou de la maison viendra s’ajouter à votre budget.

Si vous préférez faire appel à nos services et trouver un bien immobilier situé dans un programme neuf, votre achat sera simplement soumis à la TVA incluse dans le prix de vente. Celle-ci est de 20 % ou de 5,5 % dans le cas d’un achat en zone prioritaire.

Donc si vous optez pour une maison neuve ou un programme immobilier neuf, vous n’aurez pas de surprises en supplément ! En outre, le prix de l’ancien varie en fonction de l’offre et de la demande, c’est pourquoi les prix ne sont jamais stables. De plus, il faut inclure le prix des travaux de rénovation, parfois conséquents, dans le budget d’achat.
Alors, si vous constatez une différence de prix affiché entre un logement neuf et un logement ancien, pensez aux points que nous venons d’évoquer, vous verrez que le neuf revient souvent bien moins cher que l’ancien.

 

Ancien ou neuf, le choix de l’emplacement reste primordial

 

Que vous souhaitiez trouver un bien neuf en Île-de-France ou en province, sachez que l’emplacement est souvent stratégique. En effet, la plupart des programmes neufs auxquels Icade Immobilier participe se situent dans des quartiers en pleine expansion ou réhabilitation. Ainsi, ces logements se situent généralement près de toutes commodités : écoles, transports, commerces, structures culturelles ou sportives, etc.

Si vous comptez vivre dans le logement, en résidence principale ou secondaire, c’est un véritable confort que de vivre au cœur d’un quartier vivant et agréable. Si vous envisagez d’investir dans l’immobilier neuf pour louer à des familles ou à des étudiants, la vie du quartier est un atout considérable qui peut également jouer sur le prix du loyer.

Si vous privilégiez l’ancien, c’est exactement la même chose. Cependant, assurez-vous de réaliser des travaux d’isolation thermique et phonique, surtout si vous optez pour le centre-ville. Il serait dommage que votre sommeil soit gâché par les bruits du trafic. Enfin, nous vous conseillons toujours de vous promener dans votre futur quartier le jour et la nuit afin d’en goûter l’ambiance avant d’acheter un logement neuf ou ancien.

 

Quelle différence sur les frais de notaire ?

 

Comme précisé plus haut, l’achat d’un logement ancien engendre un droit de mutation équivalent à 5,8 % du prix. À cela, il faut ajouter les émoluments du notaire, qui correspondent à 1,9 % depuis le 1er janvier 2021 et la promulgation de la loi Macron. Enfin, diverses taxes et autres frais s’ajoutent tels que :

  • Les émoluments de formalité ;
  • La taxe de publicité foncière ;
  • La contribution de sécurité immobilière.

En bref, si vous achetez un logement ancien, vous devez ajouter 7 à 8 % du prix d’achat à votre budget pour régler les frais de notaire.

Puisqu’un logement neuf n’a jamais été habité, les droits de mutation sont réduits au minimum. Ainsi, les frais de notaire pour l’achat d’une habitation neuve ne correspondent qu’à un montant variant de 2 à 3 % du prix d’achat.

 

Les nombreuses aides en lien avec l’acquisition d’un bien neuf

 

Tout d’abord, si vous comptez réaliser un investissement locatif dans le neuf, sachez que vous pourrez bénéficier de la loi Pinel. Celle-ci prévoit une réduction d’impôt foncier de :

  • 12 % sur six ans ;
  • 18 % sur neuf ans ;
  • 21 % sur douze ans.

Si vous achetez un logement neuf en tant que primo-accédant d’une résidence principale et que vos ressources ne dépassent pas un certain plafond, vous pouvez prétendre à un prêt à taux zéro, ou PTZ. Celui-ci peut couvrir jusqu’à 40 % du prix d’achat. Voilà qui aide de nombreux foyers à accéder à la propriété.

Enfin, sachez que les propriétaires d’une habitation neuve peuvent bénéficier d’une exonération de taxe foncière pendant une durée de deux ans. Si le bien répond aux normes BBC (Bâtiment Basse Consommation), cette exonération passe à cinq ans. C’est bien entendu le cas pour toutes les offres proposées par Icade Immobilier !

 

Des garanties supérieures dans le neuf par rapport à l’ancien

 

Pour savoir s’il est plus prudent d’acheter dans le neuf que dans l’ancien, il faut aussi comparer les garanties. En investissant dans l’ancien, vous obtenez un certain nombre de diagnostics, notamment énergétiques. Vous avez également accès aux minutes de la copropriété et en connaissez les charges à l’avance. Si vous découvrez un vice caché, une garantie vous permet de vous retourner contre le vendeur (seulement si vous passez par une agence ou un professionnel).

Le neuf propose quant à lui de nombreuses garanties :

  • Vices cachés pour se retourner contre le promoteur ;
  • Achèvement ou remboursement proposé par l’assureur ;
  • Livraison dans le cas de la construction d’une maison individuelle ;
  • Parfait achèvement au cas où un problème se révèle au cours de la première année ;
  • Garantie décennale qui couvre les dommages pendant une durée de 10 ans.  

 

Neuf ou ancien, les pièges à éviter

 

Si vous avez pris la décision d’acheter dans le neuf ou l’ancien, il y a quelques pièges dans lesquels il vaut mieux ne pas tomber. Tout d’abord, au regard des informations dispensées dans cet article, préparez votre budget à l’avance afin de ne pas avoir de surprises au moment de l’achat.

Si vous choisissez l’ancien, exigez les diagnostics et visitez le logement plusieurs fois en scrutant le moindre recoin. Il serait dommage de découvrir une fissure, par exemple, une fois l’acte de vente signé.

Enfin, renseignez-vous en amont sur le quartier, le voisinage et la copropriété. Certes, le bien est important, mais l’environnement dans lequel il se trouve l’est tout autant.

 

Un confort supérieur dans le neuf ou dans l’ancien ?

 

Souvent, lorsque l’on achète dans l’ancien, il est nécessaire de prévoir de gros travaux de réaménagement et d’isolation. Si vous avez un budget serré et que vous devez faire l’impasse sur ce point, vous prenez le risque d’être bien mal installé.

L’avantage à l’achat dans l’immobilier neuf, c’est que non seulement, vous avez l’assurance de vivre dans un logement aux normes, mais en plus celui-ci est parfaitement isolé. Ainsi, vous faites des économies sur vos factures de chauffage et vous avez l’assurance de ne pas être gêné par les bruits intempestifs. Enfin, vous avez la possibilité de personnaliser votre bien pour le rendre à votre goût, ce qui représente le summum du confort !  

 

J’achète dans le neuf ou dans l’ancien ?

 

Acheter un appartement n’est pas un acte à prendre à la légère. Il faut commencer par se poser les bonnes questions.

Appartement neuf ou ancien ? Balcon, cave en sous-sol ou place de parking ? Grand studio ou petit deux pièces ? Rez-de-jardin ou appartement en duplex avec vue dégagée au dernier étage ? Agence immobilière, bureau de vente ou annonces de particuliers? Sans parler du jargon propre au secteur du type "Loi Carrez", "honoraires" ou "exclusivité". Nous sommes là pour vous aider à y voir plus clair pour votre achat d’appartement !

 

Étape 1 : faites le choix du neuf !

 

En parcourant les annonces de vente, la question d’acheter un bien dans le neuf ou dans l’ancien se pose rapidement. Si la perspective des travaux vous rebute, que vous préférez simplement déposer vos valises et vous consacrer à la déco de votre bel appartement, le neuf est fait pour vous ! Si vous voulez éviter les appels de fonds de travaux votés par la copropriété, si vous recherchez une résidence qui bénéficie de nombreuses garanties (Biennale, Décennale, parfait achèvement), là encore le neuf est fait pour vous.

 

Étape 2 : préférez un Promoteur reconnu sur le marché immobilier 

 

Pour vous assurer de la qualité de votre appartement neuf, optez pour un promoteur à la réputation établie, gage de réassurance et de tranquillité. Un promoteur qui existe depuis plus de 60 ans et qui est filiale du groupe Caisse des Dépôts, par exemple… 

 

C’est le nombre logements que nous avons vendus en 2019. 5067

 

Ainsi, vous êtes non seulement sécurisé par la réputation d’Icade et en plus votre appartement sera aux dernières normes de confort et de respect de l’environnement.

 

Etape 3 :  trouvez le meilleur emplacement 

 

Les résidences neuves sont construites au cœur de quartiers dynamiques, prenant en compte de nombreux facteurs : transports en commun, politique d’urbanisation du secteur, projets de développement en cours…

Autant de questions que vous n’aurez pas à vous poser car nous avons déjà apporté les réponses pour vous. 

Il ne vous reste plus qu’à trouver le bel appartement idéal ! Pour le financement ? Commencez à le préparer ici

 

Bon à savoir :

Vous avez la possibilité de rechercher votre futur appartement directement à partir de la carte de France des projets Icade.

 

En résumé :

Si les travaux vous rebutent et que vous recherchez un confort aux dernières normes, optez pour un appartement neuf.
Choisissez un promoteur reconnu pour plus de sécurité.
En cherchant un appartement neuf avec Icade, vous n’aurez pas à vous soucier de la qualité de son emplacement, nous y avons déjà veillé.